Le Président Tebboune souligne la convergence des vues entre l’Algérie et l’Italie autour des questions régionales

Le Président Tebboune souligne la convergence des vues entre l'Algérie et l'Italie autour des questions régionales

ALGER – Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a souligné, lundi à Alger, la convergence de vues entre l’Algérie et l’Italie autour de la nécessité d’œuvrer ensemble afin de contribuer à l’instauration de la sécurité et de la paix dans la région méditerranéenne et un grand rapprochement des visions autour des questions régionales.

Le président de la République s’est félicité, dans un point de presse conjoint animé avec la présidente du Conseil des ministres italien, Giorgia Meloni, de « la convergence de vues autour de la nécessité de s’engager à œuvrer ensemble, afin de contribuer à l’instauration de la sécurité et de la paix, plus particulièrement dans notre région méditerranéenne ».

Et d’ajouter: « ce que j’ai relevé est que les positions de Mme Meloni concernant plusieurs questions régionales, reflètent un grand rapprochement des visions ».

« Nous avons fait part de notre extrême inquiétude à l’égard des multiples foyers de conflits qui menacent la paix et la stabilité dans le monde et engendrent des crises préoccupantes aux répercussions négatives sur la sécurité alimentaire, notamment sur le continent africain », a-t-il soutenu.

Le président de la République a, en outre, indiqué que l’accent avait été mis sur « la nécessité de parvenir à une solution consensuelle pour la crise libyenne, qui repose sur l’organisation d’élections et l’appui au processus de réconciliation nationale, dans le cadre du dialogue inclusif parrainé par les Nations unies ».

Concernant la situation au Mali, M. Tebboune a insisté sur l’impérative « mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger, et nous avons exprimé notre volonté commune de coordonner les efforts pour l’accompagnement des frères au Mali, et leur fournir un appui politique et financier assuré par la communauté internationale, à travers le renforcement du rôle de la mission onusienne -Minusma-« .

Evoquant la question du Sahara occidental, le Président Tebboune a salué « la position positive et pondérée de l’Italie prônant une solution juste pour cette question, conformément aux résolutions de l’ONU, en vue de permettre au peuple sahraoui de jouir de ses droits légitimes ».

« Il a été convenu d’apporter un soutien à l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU Staffan de Mistura et à la mission onusienne pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso) », a poursuivi le président de la République.

La question palestinienne a également été évoquée lors de cette rencontre, ainsi « la position constante et de principe de soutien au peuple palestinien et de défense de ses droits légitimes à l’établissement d’un état indépendant avec el Qods pour capitale, a été réaffirmée », a-t-il indiqué, soulignant la nécessité d’amener l’occupation sioniste à se conformer aux décisions et résolutions onusiennes et à mettre fin aux exactions répétées commises à l’encontre du peuple palestinien qui subit toujours des agressions incessantes ».

Le Président Tebboune a exprimé le souhait que « l’Etat de Palestine puisse cette année devenir membre à part entière de l’ONU ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *