Tribunal de Sidi M’hamed: Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison ferme

ALGER – Le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger), a condamné jeudi, l’ancien ministre Chakib Khelil, à une peine de 20 ans de prison ferme, avec confirmation du mandat d’arrêt international émis à son encontre, étant poursuivi pour plusieurs accusations en lien avec la corruption.

Dans la même affaire, plusieurs anciens ministres et responsables, dont Amar Ghoul, Noureddine Bouterfa, Mohamed Bedjaoui et Abdelmoumen Ould Kaddour, ont été condamnés à des peines allant entre 5 et 10 ans de prison ferme, après avoir été poursuivis pour des chefs d’inculpation relatifs à la corruption, dont « dilapidation de deniers publics lors de la conclusion de marchés avec des entreprises étrangères », tandis que d’autres accusés ont été acquittés.

La confiscation des fonds et des biens saisis dans cette affaire a été également prononcée, avec la levée de saisie sur les biens des accusés acquittés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *