L’Algérie et Malte expriment leur satisfaction quant à la qualité des relations bilatérales

L'Algérie et Malte expriment leur satisfaction quant à la qualité des relations bilatérales

ALGER – L’Algérie et Malte ont exprimé mardi leur satisfaction quant à la qualité des relations bilatérales, lors d’une réunion périodique des consultations politiques algéro-maltaises, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger.

M. Amar Belani, Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a coprésidé mardi à Alger, avec M. Christopher Cutajar, Secrétaire permanent du ministère maltais des Affaires étrangères et européennes et du Commerce, la réunion périodique des consultations politiques algéro-maltaises, indique le communiqué.

Lors de cette rencontre, les deux parties « ont passé en revue l’état des relations bilatérales dans leur ensemble, ainsi que les moyens de les promouvoir davantage à la faveur des réformes politiques et économiques engagées par l’Algérie et à l’aune des nouvelles réalités imposées par le contexte géopolitique et économique global », poursuit le texte.

M. Belani et Cutajar ont exprimé leur « satisfaction quant à la qualité des relations bilatérales et ont réaffirmé l’engagement commun de l’Algérie et de Malte en faveur de la dynamisation de leur partenariat économique et commercial », selon la même source.

A cet effet, les deux responsables sont convenus de réunir la 6e session de la Commission mixte algéro-maltaise au cours de l’année 2023, « en vue d’approfondir la coopération sectorielle et les échanges entre les acteurs économiques des deux pays et de tirer pleinement profit des avantages accordés par le nouveau cadre réglementaire pour l’investissement en Algérie ».

D’après le document, « les questions politiques internationales et régionales d’intérêt commun ont été également au menu des discussions entre les deux responsables, notamment la question du Sahara occidental, la situation en Libye, au Sahel, au Proche-Orient et dans les territoires palestiniens occupés ».

A ce titre, les deux hommes sont convenus de « renforcer la concertation entre l’Algérie et Malte afin d’appuyer les efforts de la communauté internationale dans la recherche d’un règlement pacifique de ces conflits, conformément aux résolutions des Nations unies ».

La coopération euro-méditerranéenne ainsi que la problématique de la migration irrégulière ont aussi été passées en revue, selon le document qui fait savoir que les deux parties ont réitéré leur disponibilité à promouvoir la dimension humaine et la mobilité comme vecteurs de la relance du partenariat liant l’Algérie et Malte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *